what are you looking for ?
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ah oui... alors là c'est embarrassant... [Loréna]



Partagez | 
 

 Ah oui... alors là c'est embarrassant... [Loréna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Dante Corino
Memento Mori

♣ Credit : Mimi
♣ Parchemins Enregistrés : 104
♣ Where are you ? : certainement en traque...
♣ Sortilège ‒ Potion Fétiche : Cave Inimicum
♣ Character Age : 20


« BEHIND THE MASK »
● Profession:
● Appartenance: – Good Side
● Carnet Relationnel:

MessageSujet: Ah oui... alors là c'est embarrassant... [Loréna]   Ven 16 Juil - 2:34

Comme à son habitude, le jeune Serdaigle, parcourait le parc, notant mentalement le nombre de partisans proclamés du mage noir et celui toujours plus restreint des initiés à la Confrérie. En cette journée couverte où le soleil ne semble ne jamais avoir la force de percer l'épaisse couche nuageuse au dessus du château, il avait compté trois initiés pour plus de vingt cinq partisans connus du mage noir... Quelque soit son calcule, les plans qu'il échafaudait dans son esprit retors, le résultat tout du moins en théorie était le même, victoire écrasante par génocide du mage noir et ses sbires... Arès était quant à lui d'un tout autre avis, il semblait persuadé que les rouge gorge qu'il voyait un peu plus loin serait de parfaits encas avant le repas servit dans la volière et son excitation lui faisait contracter les sers ce qui avait pour effet de labourer l'épaule de Dante, élimant peu à peu sa robe de mi-saison. Corino esquissa une nouvelle grimace lorsque qu'un griffe trouva la partie la plus charnue de son épaule pour y faire perler le sang qui vînt imbiber le tissu de sa chemise.

- Vais finir par te faire porter un masque sur les yeux si tu continues tes conneries, est-ce que j'ai l'air d'un perchoir renforcé pour supporter tes sautes d'humeur sérieusement...?

Le corbeau ne sembla tout d'abord pas lui porter la moindre attention mais Dante sentit très vite le bec du volatile lui fourrager le cou drôle de manière de se faire pardonner mais soit... cependant le corbeau reprit avec insistance et Dante s'intéressa enfin à ce que voulait Arès... son regard tomba alors très vite sur ce vers quoi l'oiseau voulait attirer son attention... Blacklaw, le fils héritier de l'infâme... entouré par sa cour, à croire qu'un prince ne peut se déplacer autrement que suivit au minimum de loin par tout une trainée de poissons suiveurs et toujours un ou deux enseignants pour le couver du regard... Blacklaw était le diamant à façonner et Poudlard l'écrin qui devait le faire briller encore plus intensément en résonance de la noirceur de son géniteur. Dante passa sa main sur la tête de son corbeau, désormais chacun vibrait de la même excitation, l'envie meurtrière de Dante rejoignant celle de l'oiseau. Le Serdaigle était appuyé contre une colonne de l'atrium et pensait parler simplement pour lui même et Arès lorsqu'il laissa sa voix exprimer ce que son esprit fomentait dans l'instant.

- Si seulement on me laissait ne serait-ce qu'un instant... rien de plus... quelques minutes lui et moi, dans une fosse, plus de magie, plus d'héritier ni de sorcellerie... simplement deux hommes face à face...
Il esquissa un sourire en caressant de nouveau Arès... je te laisserai même t'en nourrir une fois que la vie aurait quitté son corps, peut être même avant si tu es gentil... Il s'attendait à ce que l'oiseau lui témoigne son contentement par un piaillement rauque comme à son habitude mais l'absence de son intrigua le jeune homme, qui réussit à détacher ses yeux de l'objet de son courroux, la tête du corbeau était renversée sur le coté et il regardait derrière le Serdaigle, avec raison du reste puisqu'une condisciple de Blacklaw se tenait juste derrière Dante.

Corino ne put cacher le petit moment où ses pupilles se contractèrent sous le coup de la surprise, ces foutues serpents avaient le don pour toujours se faufiler en silence derrière vous et espionner ce que vous pouviez bien marmonner... Il se reprit très vite et esquissa un sourire, prenant l'air de reconnaitre la jeune femme...

- Tiens... tu... comment vas ? son regard s'échappa un instant sur le coté le temps de peser le pour et le contre avant de souffler de manière désinvolte... ouai en fait non je m'en bats... Il réprima un bâillement sincère en fait tu peux bien avoir entendu ce que tu veux, je ne vois pas pourquoi je m'en cacherai finalement, votre prince est une sombre burne, doublée d'une couille molle... sans parler du fait que son père est un tyran génocidaire opprimant la population magique depuis des décennies mais je pense que vous êtes assez grand pour vous en être rendu compte sans avoir besoin que je vienne vous le dire... Il avait retrouvé son sourire narquois, sur de lui toujours à la limite de l'arrogance... cette petite séance de franchise avait été des plus jouissive finalement... Il restait ceci dit très curieux de voir la réaction de la jeune femme, il n'avait pas souvent l'occasion de fréquenter les Serpentards, si bien qu'il avait une très faible connaissance de leurs avis sur la question du mage noir... ils ne pouvaient tout de même pas être tous aussi niais qu'ils en avaient l'air, même si certains donnaient l'impression d'en avoir l'air, la chanson et certainement tout le répertoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Loréna S. R. Cornwall
Frozen Heart && Honeyglance


♣ Credit : Misery Mind
♣ Parchemins Enregistrés : 138
♣ Where are you ? : Down in my deep Reverie
♣ Sortilège ‒ Potion Fétiche : uc
♣ Character Age : 19 ans


« BEHIND THE MASK »
● Profession: Etudiante en 6ème année
● Appartenance: – No idea...
● Carnet Relationnel:

MessageSujet: Re: Ah oui... alors là c'est embarrassant... [Loréna]   Ven 16 Juil - 22:32

La journée était douce et fraîche, le soleil était timide, masqué par une couverture de nuage qui ne faisait percer que très légèrement ses rayons. Les garçons avaient décidé d’aller se défouler u moment sur le terrain de Quidditch et nous avaient proposé de faire quelques échanges avec eux, ce que nous avions accepté. Un peu de sport après tout, ne fait de mal à personne. L’équipe n’étant pas en entraînement, nous avions pu emprunter leurs balais, dernier cri n’est-ce pas, pour notre profane divertissement. A trois contre trois, nous n’avions pas jugé utiles de libérer le vif d’or, cette petite balle capricieuse qui posait tant de problèmes et qui à elle seule pouvait décider de l’issue d’un match. Après quelques tours d’échauffement, le temps pour ceux d’entre nous qui ne pratiquaient pas régulièrement, de nous habituer à cette discipline de vol sur balai, nous avons commencé.
Il y avait longtemps que j’avais oublié les sensations de légèreté que procure le vol, le vent s’engouffrant de partout, ébouriffant mes cheveux, et me caressant le visage…
Il ne me fallut pas longtemps pour les apprécier à nouveau. Avec le recul, je commençai à me dire que j'aurais pu passer les épreuves, ou plutôt l’épreuve, de sélection pour intégrer l’équipe de Serpentard.

Lorsque, lassés de ce jeu, nous avions regagné la terre ferme, c’est presque naturellement que nous sommes arrivés près du Lac. Les eaux de celui-ci avaient été décrites comme hantées par une créature maléfique, un monstre marin, ou peut-être une sirène. Pas du genre de celles que les moldus se représentent, belle à mourir. Non les vraies sirènes sont des créatures immondes qui ont un cri perçant.
Assis près du lac, les conversations reprirent. L’on aurait pu penser qu’après la rentrée, les vacances des uns et des autres seraient le sujet le plus courant. Chez les personnes normalement constituées en général on se raconte ce qu’on a fait. Mais dans ce monde de « purs » tout le monde se fréquente pendant l’été. La raison ? C’est que toutes ces familles sont plus ou moins parentes les unes des autres et partagent un point commun, et pas des moindres : leur fidélité au Mage noir.
Pendant que Tom junior et ses meilleurs amis refaisaient le monde, se plaçant bien sûr à sa tête, je préférai faire arriver à moi, par la magie, mon carnet d’esquisses, une échappatoire à ces conversations déjà entendues mille fois et que je trouvai ô combien ennuyeuses.

Et puis le temps se rafraîchit à mesure que les heures s’écoulaient. Les nouveaux maîtres du monde proposèrent de regagner la salle commune et de partager un « petit apéritif ». Un de leurs petits snobismes. Un des nombreux qu’ils se permettaient maintenant que la maison de Salazar se comportait à Poudlard en terrain conquis.
Un peu en retrait par rapport à ce petit groupe d’égocentriques fanatiques et imbus d’eux-mêmes, je me rendis compte qu’un étudiant passait en sens inverse, un volatile perché sur l’épaule. En arrivant à sa hauteur, je pus entendre une sorte de grommellement dont je ne pus saisir que quelques mots, parmi lesquels « plus d’héritier » et « t’en nourrir ».
Pas réellement difficile de comprendre de qui il parlait. Je retins un sourire amusé lorsque faisant volte face, il se montra surpris de me trouver derrière lui. Pendant qu’il marmonnait ses doux projets d’élimination de l’héritier de Voldemort, il n’avait – vraisemblablement – pas remarqué qu’un papier s’était échappé de sa poche, ce qui ne m’avait pas échappé. Sa réaction fut narquoise. Etonnant pour un aigle. « En fait tu ne vaux pas mieux qu’eux… Tu m’as l’air de collectionner les idées toutes faites. Rien qu’en voyant un blason, tu te permets de mettre les gens dans des cases. Enfin, tu peux bien dire ce que tu veux, c’est le cadet de mes soucis. » Ripostai-je d’un ton sec. « En attendant, je crois que ceci, t’appartient. » Fis-je remarquer en montrant le papier plié que je tenais dans mes doigts.
Je glissai le papier dans la poche de son pantalon d’uniforme, tout en rebroussant chemin pour retrouver mes « semblables. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Dante Corino
Memento Mori

♣ Credit : Mimi
♣ Parchemins Enregistrés : 104
♣ Where are you ? : certainement en traque...
♣ Sortilège ‒ Potion Fétiche : Cave Inimicum
♣ Character Age : 20


« BEHIND THE MASK »
● Profession:
● Appartenance: – Good Side
● Carnet Relationnel:

MessageSujet: Re: Ah oui... alors là c'est embarrassant... [Loréna]   Ven 16 Juil - 23:04

Dante fut tout aussi surprit de retrouver la jeune femme derrière lui qu'il ne le fut de savoir qu'il avait fait tomber un papier, document qu'elle se permit d'ailleurs de lui retourner directement dans la poche non sans l'avoir insulté peu avant... le morceau de parchemin fut donc très vite oublié, sans doute une missive écrite à la lueur d'une bougie dans un dortoir féminin et lui exposant avec force démonstration l'intérêt d'une liaison suivit dans la vie d'un étudiant... Une flopée de fille de sa maison s'étaient mise en tête de ne plus céder aux avances de Dante avant qu'il ne choisisse une copine attitrée et depuis les lettres n'avaient pas arrêté de lui parvenir, certaine par hiboux d'autres simplement laissée sur son passage afin de vanter les mérites de telle ou telle et "l'aider dans son choix" en dénigrant les autres candidates... Tentatives toutes aussi vaines les unes que les autres, puisqu'il avait suffit au Serdaigle de se tourner vers les deux maisons restantes pour trouver des filles ouvertes à ses avances et ne cherchant pas absolument à le faire changer... Mais cette intrigue amoureuse de bas étages n'était pas le soucis qui l'occupait actuellement, cette rampante avait eu le culot de le comparer à la fange de l'humanité qui se pavanait un peu plus loin, jouissant d'une renommée gagnée sur les charniers provoqués par leurs pères et mères... Même Arès en parut offusqué, puisque fit volte face pour présenter son croupion au dos de la jeune femme qui commençait à reprendre son chemin.

Dante fit en deux enjambés la distance qui le séparait de la jeune femme et la saisit fermement par la manche, l'oiseau manqua tomber surprit par le mouvement rapide que Dante effectua.

- Qu'est ce que c'est que cette histoire ? Ça veut dire quoi je suis comme eux ? Quand m'as tu vu ripailler sur les cadavres de sorciers tombés pour avoir pensé différemment ?

Il n'aurait su dire pourquoi mais se faire faire la leçon et qui plus est de manière totalement erronée par une disciple de Serpentard lui était particulièrement insupportable et son ton glaciale aussi bien que tranchant représentait très bien son état d'esprit.

- Premièrement lorsque l'on met la main dans la poche d'un homme la moindre des choses est de se présenter, pour ma part je suis Dante Corino de la Maison Serdaigle, toi je sais que tu es une rampante mais je ne connais pas ton nom... Dans un second temps, tu serais gentille de ne pas me comparer à ceux que tu côtoies quotidiennement dans vos sous-sols, le jour où je me glorifierai des massacres commis par mon géniteur n'est pas près d'arriver...

Il jeta un coup d'œil, vers le groupe de Serpentard dominé et dirigé par l'héritier en personne, dans leur vanité exacerbée et la sécurité que leur offrait Poudlard, ces sombres abrutis n'avaient même pas prit pour habitude d'observer autour d'eux, tout subjuguer qu'ils étaient par leur nombrilisme et la profondeur insondable de leur bêtise crasse, tant et si bien que la petite altercation qui avait lieu entre Dante et l'inconnue était encore secrète en quelque sorte. Il effectua une volte digne d'un pas de danse avec la jeune femme et les fit disparaitre derrière un pilier. Les Serpentards étaient peut être stupides mais la chance leur souriait beaucoup trop souvent à son gout et il n'était pas à l'abri que l'un de ces lourdeaux ne tourne la tête dans leur direction, auquel cas il allait devoir se battre avec eux et finirait par se retrouver dans le bureau de la direction soumis à la question... et chacun savait qu'il ne valait mieux pas être soumis à la question, surtout lorsque vous aviez quelque chose à cacher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Loréna S. R. Cornwall
Frozen Heart && Honeyglance


♣ Credit : Misery Mind
♣ Parchemins Enregistrés : 138
♣ Where are you ? : Down in my deep Reverie
♣ Sortilège ‒ Potion Fétiche : uc
♣ Character Age : 19 ans


« BEHIND THE MASK »
● Profession: Etudiante en 6ème année
● Appartenance: – No idea...
● Carnet Relationnel:

MessageSujet: Re: Ah oui... alors là c'est embarrassant... [Loréna]   Lun 19 Juil - 20:48

Ce « Votre prince… » Il a craché ces mots avec le plus grand dédain et je ne peux m’empêcher de penser que pour lui, parce que je suis chez les verts & argent alors je vénère obligatoirement Tom junior. Cela dit, c’est dur de ne pas mettre tout le monde dans le même panier étant donné que la maison de serpentard est entièrement peuplée de fils et filles de mangemorts.
Commençant à rebrousser chemin, n’ayant rien de particulier à dire à ce jeune homme qui de toute évidence de manquait ni d’aplomb ni de confiance en lui, je fus très vite rattrapée et stoppée net dans mon élan. Il y avait manifestement une incompréhension… mais d’abord, comme s’il ne voulait pas être vu de mes condisciples, d’un geste prompt et habile, il nous fit disparaître, à l’abri d’un pillier. Admettons.
Puis il me gratifia d’un petit speech sur les bonnes manières et par la même occasion, déclina son identité. Corino. J’avais déjà entendu ce nom quelque part… C’est sans nul doute celui d’une de ces si nombreuses familles qui est à la botte du Seigneur des Ténèbres. Un fils rebelle ? Soit. Après tout, c’est lui que ça regarde. « Loréna Cornwall. » Répondis-je pour me conformer au protocole des présentations. « Visiblement on ne s’est pas compris. Je n’ai jamais mentionné le fait que tu t’enorgueillissais des crimes commis par tes mangemorts de parents alors je te prierai de ne pas mélanger serpentard et adorateur de Blacklaw mais si par les temps qui courent l’amalgame est plus que facilité… »
A chaque règle son exception. N’est-ce pas ce que disent les moldus ? Décidément je comprends de moins en moins ce qui justifie de mépriser ces gens là sur le seul motif de leur absence de capacités magiques. C’est un des grands mystères de cette élite bienpensante dont on me serine régulièrement que j’y ai ma place.

Je n’allais pas non plus étaler au grand jour, devant cet arrogant rapace que je connaissais à peine, les interrogations auxquelles j’étais en proie sur la soi-disant supériorité des sang-purs sur les autres, mais j’avais tenu à lui faire remarquer que c’est rarement blanc ou noir en ce bas monde.
« Et encore une chose. Toi qui semble si à cheval sur les règles de bienséance, il me semble que la politesse de base commande de remercier lorsqu’on te restitue un objet égaré. »
Mais ce n’était pas là le plus important dans cette petite altercation qui, du reste, n’avait pas grand intérêt. « Maintenant si tu veux bien m’excuser, je n’ai pas l’intention de passer la soirée ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Dante Corino
Memento Mori

♣ Credit : Mimi
♣ Parchemins Enregistrés : 104
♣ Where are you ? : certainement en traque...
♣ Sortilège ‒ Potion Fétiche : Cave Inimicum
♣ Character Age : 20


« BEHIND THE MASK »
● Profession:
● Appartenance: – Good Side
● Carnet Relationnel:

MessageSujet: Re: Ah oui... alors là c'est embarrassant... [Loréna]   Lun 19 Juil - 22:47

Tiens cela était particulièrement intéressant finalement, sur la base d'un malentendu, Dante venait peut être de découvrir une faille parmi les Serpentards, tous ne faisaient donc pas bloc derrière leur leader... Il savaient que certains dérogeaient à la règle comme Vivaldi mais jamais il n'aurait pensé que cela aille plus loin au sein de la maison de Salazar. Hors cette Loréna, qui semblait de prime abord tout à fait sortie du moule classique des serpents faisaient montre d'un vivacité d'esprit toute particulière et d'une volonté farouche de ne pas être mise dans le même sac que ses condisciples. L'information était assez importante pour être notée et peut être discutée plus tard en compagnie de Vivaldi, après tout ils appartenaient à la même maison et si un rapprochement était envisageable cela viendrait certainement par ce biais.

Elle marquait néanmoins un point il ne l'avait pas remercié pour lui avoir rendu le document qui était tombé de sa poche et il se dit qu'il avait là, marqué une faute peu commune chez lui... Sans doute l'énervement d'avoir été comparé à l'ennemi honni lui avait fait perdre le sens de la mesure...

- Oui tu as raison, j'aurais dû te remercier pour m'avoir rendu mon document, encore que je ne sois pas certains qu'il m'appartienne mais je te remercie tout de même pour ton geste...


Il n'était plus dans l'intention du Serdaigle de froisser la jeune femme, s'il y avait la moindre chance pour que celle-ci rejoigne la cause, il fallait laisser toutes les possibilités intactes pour Vivaldi, il s'écarta donc pour laisser le passage à cette nouvelle connaissance, allant même jusqu'à s'incliner très légèrement, Arès le singeant partiellement en produisant une parodie de révérence...

- Je sais reconnaitre lorsque ma présence n'est plus désirée, je te souhaite donc une bonne continuation, Loréna Cornwall, qui sait nous serons peut être amenés à nous rencontrer de nouveau... mais jusqu'à ce jour je te serai reconnaissant de garder notre entretient privé tout comme je le ferai de mon coté...

Dante se doutait que ce soudain changement d'attitude pourrait paraitre étrange mais il n'avait, sur le moment, pas vue d'autre manière d'agir, que de se réfugier dans les bonnes manières que sa grand mère lui avait inculqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ah oui... alors là c'est embarrassant... [Loréna]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ah oui... alors là c'est embarrassant... [Loréna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Hogwarts Decadence † :: OUT OF THE GAME :: MEMORY OF THE PAST :: • les archives de la bibliothèque-